MASTER BUSINESS 2.0
MASTER BUSINESS 2.0
>Votre nouveau réseau social B to C qui vous apporte "un clic sur l'avenir"!

MASTER BUSINESS 2.0

Votre Nouveau Réseau Social Business B to C
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Accueil
Soirée MASTER BUSINESS



Partagez | 
 

 Les "non alignés" réclament un nouveau vote avant le printemps 2013

Aller en bas 
AuteurMessage
Nataly

avatar

Messages : 469
Points MB : 6319
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/09/2012
Age : 24
Localisation : Garges-les-Gonesse

05122012
MessageLes "non alignés" réclament un nouveau vote avant le printemps 2013

Revivez, heure par heure, les rebondissements de la journée de mardi à l'UMP, où la crise se poursuit.

Débutée il y a maintenant deux semaines, la crise au sein de l'UMP est loin d'être achevée.

Les deux protagonistes de ce conflit sans fin, François Fillon et Jean-François Copé, doivent notamment se rencontrer une nouvelle fois pour discuter et trouver une issue à cette crise, en fin de journée. Et ce alors que l'ultimatum fixé vendredi par Nicolas Sarkozy pour trouver une entente arrive à échéance. Revivez, heure par heure, cette nouvelle journée de rebondissements au sein du principal parti d'opposition.

>> Retrouvez l'essentiel des événements de la journée de mardi, à l'UMP, en cliquant ici.

• 16h30 - Frédéric Lefebvre critique les "non alignés". L'ancien conseiller politique de l'UMP, qui revendique sa "neutralité" depuis l'éclatement de la guerre au sein de l'UMP, a estimé, mardi, dans un article publié sur son blog, que "les prétendus non alignés" veulent en réalité "ouvrir une nouvelle course électorale qui leur permette de prendre le départ", dans la course à la présidence du parti.
Et d'ajouter : "L'atomisation de ma famille politique est en route. C'est le règne des petites arrières-pensées multiples. Fillonistes, contre copéistes, contre les prétendus non-alignés".

• 15h25 - En pleine séance de questions au gouvernement, ce mardi après-midi, Jean-Marc Ayrault a ironisé sur la cohabitation UMP-R-UMP au sein de l'hémicycle. Alors qu'il s'apprêtait à répondre à une question du chef de file des députés UMP, Christian Jacob, sur Florange, le Premier ministre, a lancé, moqueur : "Monsieur le président du groupe... UMP, c'est bien ça?"

• 14h50 - François Fillon n'a pas souhaité son anniversaire à Christian Jacob (53 ans ce mardi), lors de la conférence des présidents de groupe à l'Assemblée, qui s'est tenue mardi matin, à la différence des autres participants à la réunion. L'anecdote est rapportée par le co-président du groupe écologiste, François de Rugy, qui précise que "c'était un peu froid" entre les deux députés, assis côte à côte par ordre d'importance des groupes.

• 14h10 - "Nous refusons le statu quo". Les "non-alignés" de l'UMP sont entrés en piste, mardi, par la voix de Nathalie Kosciusko-Morizet, en demandant la tenue d'une nouvelle élection pour la présidence du parti "dans les trois mois".

"Nous ne voulons pas que la situation se fige. Nous demandons du même mouvement un nouveau vote rapide et la dissolution du groupe qui est en train de se créer", a ainsi déclaré la député de l'Essonne, lors d'une conférence de presse où étaient également présents Bruno Le Maire, David Douillet et Jacques Myard. Quant à savoir quels pourraient être les candidats d'un nouveau vote, NKM a répondu : "Un nouveau vote, même entre les deux mêmes candidats, ça me va".

• 12h55 - "L'heure est à ne pas mettre de sel sur les plaies". La métaphore est signée Christian Jacob, le chef de file des députés UMP, proche de Jean-François Copé, au sujet de la cohabitation des groupes R-UMP et UMP au sein de l'hémicycle. "Je continue à tout faire pour que le retour du groupe dissident (au sein du groupe UMP, ndlr) se fasse dans les meilleures conditions et le plus rapidement possible. Je n'ai pas souhaité qu'il y ait un changement de place dans l'hémicycle pour ne pas donner cette image catastrophique de groupe éclaté", a-t-il justifié.

• 12h15 - La reprise du dialogue Copé-Fillon ? Un pari gagné pour Sarkozy, selon Geoffroy Didier. Le chef de file de la motion Droite Forte estime que la fin de la crise à l'UMP approche car "pour la première fois, grâce à la capacité de conviction de Nicolas Sarkozy qui leur a mis un peu la pression, ces deux-là se parlent".

• 11h30 - "On se sert du règlement (de l'Assemblée) pour régler la rivalité entre deux factions", a fustigé Bruno Le Roux, à la sortie de la conférence des présidents de groupe à l'Assemblée, mardi matin. Le président du groupe PS n'apprécie guère la création d'un groupe autonome par François Fillon et le fait qu'il dispose de son propre temps de parole. "C'est un dévoiement de nos institutions", a-t-il estimé. Plus tôt, sur RFI, il avait déjà qualifié "d'absolument indécent" ce conflit de leadership à la tête de l'UMP.

• 11h - Les "non alignés" veulent une nouvelle élection au printemps 2013. Lors d'un point presse à la questure, vers 12h40, Nathalie Kosciusko-Morizet et Bruno Le Maire devraient appeler, au nom des "non alignés", à la tenue d'un nouveau congrès du parti d'ici un mois, suivi d'un nouveau vote pour désigner le président de l'UMP dans les trois mois et à la mise en place de nouvelles règles pour les primaires ouvertes.

• 10h45 - Pour Noël Mamère, Copé est "un braqueur". Sur I-Télé, mardi matin, le député Europe Ecologie-Les Verts n'y est pas allé par quatre chemins pour qualifier le maire de Meaux : "M. Copé, c'est d'abord un braqueur. Qu'il s'explique devant ses électeurs pour savoir comment il a pris le magot et le siège de l'UMP", a lancé Noël Mamère.

• 10h40 - Le groupe parlementaire Rassemblement-UMP dispose désormais d'un temps de parole à l'Assemblée. Ainsi, dès ce mardi, il peut participer aux débats au sein de l'hémicycle, et, à partir de mercredi, aux questions au gouvernement, a annoncé le président de l'Assemblée, Claude Bartolone. Le R-UMP, qui regroupe 72 fillonistes (contre 123 UMP), devrait ainsi poser deux questions au gouvernement, contre quatre pour l'UMP, ce mercredi, si toutefois il existe encore à ce moment là.

En revanche, les députés resteront à leur place. UMP et R-UMP ont convenu de ne pas procéder à un changement des sièges dans l'hémicycle en fonction de l'appartenance à chacun des deux groupes.

• 10h30 - Bruno Le Maire met en garde les deux rivaux pour la présidence de l'UMP contre la conclusion d'un "petit arrangement entre amis" pour sortir de la crise qui mine le parti. "Un petit arrangement entre amis c'est-à-dire qu'on fait comme si les militants n'existaient pas, comme si les élus n'existaient pas, comme si les députés n'existaient pas. On trouve un accord entre soi, entre les chapeaux à plumes et on dit 'circulez, il n'y a rien à voir'", a expliqué le député de l'Eure, au micro de France Info.

• 10h05 - Une conférence élargie, qui a inspiré ce tweet à Denis Baupin, le vice-président de l'Assemblée nationale. "Conférence des présidents : il a même fallu rallonger la table avec une rallonge...".

• 10h - François Fillon s'est rendu mardi matin, comme il l'avait annoncé, à la conférence hebdomadaire des présidents de l'Assemblée nationale, en sa qualité de président du groupe des députés R-UMP. L'ancien-Premier ministre doit retrouver les six autres présidents des groupes constitués en juin dernier à l'Assemblée, dont celui de l'UMP Christian Jacob, proche de Jean-François Copé.

• 9h - "Nous sommes dans une situation désastreuse", a estimé Henri Guaino, proche de Jean-François Copé, à propos de l'UMP, sur BFMTV. Et de poursuivre, au sujet du R-UMP, le groupe parlementaire autonome créé par François Fillon : "Avoir deux groupes est le comble de l'absurdité. Il faut que ce groupe soit dissous, tout cela est grotesque, il faut arrêter de donner ce spectacle absurde. Avoir créé un groupe dissident est une faute morale profonde".

• 8h45 - Dernier round entre Jean-François Copé et François Fillon, ce mardi ? Les deux rivaux vont poursuivre leurs discussions dans l'après-midi pour tenter de trouver une solution à la crise qui mine l'UMP, alors qu'arrive à échéance l'ultimatum que leur a fixé Nicolas Sarkozy pour s'entendre.

source: bfmtv.com
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Nouveau arrété préfectoral
» presentation nouveau membre
» un nouveau systéme monétaire international... ça se précise
» Les Nations Unis, vers un nouveau système monétaire international
» NOUVEAU POSTE
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Les "non alignés" réclament un nouveau vote avant le printemps 2013 :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Les "non alignés" réclament un nouveau vote avant le printemps 2013

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MASTER BUSINESS 2.0 :: MASTER BUSINESS 2.0 V1 :: MASTER BUSINESS liberty connect :: Politique-
Sauter vers: